Grammaire

Ça y est, je reprends du poil de la bête malgré les « nouveaux » troubles annoncés ces temps-ci. J’ai eu une petite pointe de lassitude, un léger doute sur mes capacités à continuer à instruire mes enfants, une petite partie de moi a paniqué je crois… Deux dyslexies + une dysorthographie + une dysgraphie, ça fait beaucoup, ça donne aussi beaucoup de travail d’adaptation pour moi et beaucoup d’effort pour eux. J’ai une immense patience mais jusqu’à quel point ? La semaine dernière j’ai terminé le livre « Montessori au collège » et celui de Céline Alvarez également. J’ai prit des notes. Trois pages 😛 Beaucoup de choses sont conseillés pour les Dys. Forcément face à ma longue liste, je ne savais pas par quoi commencer et certaines choses me semblaient compliqué. La grammaire Montessori notamment. Toutes ces formes, ces couleurs, etc… J’en parle à chéri, nous regardons les prix de tous ce nouveau matériel, et forcément, tout d’un coup, c’est cher et en plus nous n’avons aucune certitude sur le fait que cela fonctionnera pour nos enfants. Ils n’ont pas adhéré à certains trucs, les alphas par exemple. Ils n’ont jamais vu les lettres dans les personnages, alors que c’est une méthode adopté par pleins d’enfants, avec une rapidité d’apprentissage de la lecture que j’enviais. Du coup, nous nous sommes lancés dans la fabrication des symboles de grammaire. J’avais envisagé carton ou contre-plaqué, nous avons finalement utilisé le contour d’une cagette de clémentines que j’avais mit de côté.

30726981_1881857385157586_3198179519303254016_o

Une fois le tout tracé et découpé, nous avons poncé toutes ces petites pièces pendant que le repas cuisait. J’ai passé la soirée à les peindre, je les ai vernis également.

Ce matin, j’ai voulu fabriqué une boîte plutôt que d’en acheté une. J’avais vu hier un modèle. J’avais un papier cartonné épais marron, pour le contour, et du cartonné blanc un peu plus fin, pour les séparations.

Dans le papier marron, j’ai fait une grande boîte de 15 x 15 x 3 cm de haut (couvercle 2 cm de haut). Dans mon papier blanc, j’ai fait des petites boîtes compartiments de 6 x 5 x 2,5 cm (celles d’en haut), 3,5 x 5 x 2,5 cm (celles du milieu) et 5 x 5 x 2,5 cm (celles d’en bas). J’ai ensuite collé les symboles de grammaire au fond de chaque compartiment avec des gomettes. J’ai collé tout les compartiments entre eux et décoré le dessus de la boîte avec des lettres autocollantes de chez Zeeman.

Quand j’ai montré ça à mon grand, il a voulu tout de suite voir comment les utiliser. J’ai donc sorti les cartes imprimées hier sur la nature des mots (trouvées ici et les définitions ici). J’ai ajouté les symboles grammaticaux pour l’autocorrection au dos de chaque carte/nom.

DSC_2183DSC_2185

Après avoir vu à quoi servait chaque mot, il a voulu essayer sur des phrases.

DSC_2188

Et son petit frère aussi :

DSC_2189

Gambas a même préparé des phrases à Crevette après 😀

Ma conclusion : Les symboles grammaticaux, ce n’est pas si compliqué au final ! Il suffisait de s’y mettre. Maintenant il faut que je prépare des séances pour chaque nature de mots pour qu’ils y voient clairs mais en une seule séance, Homard a enfin comprit ce qu’était un verbe ! J’ai envie de dire  : MIRACLE !!!!

Publicités

Une réflexion sur “Grammaire

  1. Pingback: Manuels et cahiers 2018-2019 | Douceurs, Fantaisies & … Imprévus !

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s