La Nature

La Nature est une partie importante pour mon grand et moi. Tout naturellement cette année, il a décidé d’intégrer cette partie là dans son programme. Que ce soit les arbres, les fleurs, les animaux ou les insectes, il m’a demandé à en savoir plus sur tous ces sujets qui le passionnent. En faisant son programme, j’ai donc laissé deux après-midi par semaine correspondants à ses envies.

Lors de ces séances, nous étudions ce qu’il souhaite. Les deux petits crustacés nous suivent la plupart du temps mais ce sont des séances facultatives pour eux.

Depuis le début de l’année scolaire, nous avons ainsi étudié la dionée gobe-mouche, les abeilles, les arbres et la salamandre.

La dionée est venue à l’improviste dans le programme. Il en a vu une un jour, et s’est intéressé de près à ces plantes. Nous sommes tombés sur un spécimen à vendre, ni une ni deux, nous l’avons acheté et il l’a étudié, dessiné, choyé…

Au moment de faire sa fiche et de noter les informations qu’il souhaitait, il m’a dit vouloir faire une feuille qui s’ouvre, j’adore sa créativité ^^

Publicités

Cartes documentaires

Les dernières cartes réalisées à la maison sont sur les oiseaux. Un premier documentaire sur les moineaux, leurs vies dans différents endroits de notre planète, leurs habitudes. Le deuxième documentaire sur les colibris, différentes espèces, de vraies découvertes sur ces minuscules oiseaux.

Les moineaux

DSC_6547

A télécharger ici

Les colibris

DSC_6545

A télécharger là

Et suite à notre visionnage du documentaire « Aïlo, une odyssée en Laponie » au cinéma, mon grand avait fait des cartes pour expliquer à ces frères ce que nous avions vu, ces cartes sont à télécharger ici.

Géographie CE1-CE2

Récemment avec mes deux petits, nous avons fait pas mal de géographie. Se situer dans le monde, notre région puis la France.

Se situer dans le monde : j’ai repris ce que j’avais fait avec mon grand mais différemment ^^ Mon grand avait dessiné la Terre, le continent, le pays, etc… Mes petits ont repéré dans le système solaire, les continents, etc… Ils ont tracé eux-même les cercles avec leurs compas sur nos feuilles de couleur parce qu’ils adorent se servir de leurs compas ^^

Notre région : Je leur ai fait décalquer notre région sur une feuille A4, puis placer les fleuves, grandes villes et montagnes.

La France : D’après une idée d’une copine, nous avons prit de la pâte auto-durcissante à Action, nous l’avons étalé puis découpé à l’aide de notre puzzle de la France, puis ils ont modelé les montagnes et tracé les fleuves. Ils se sont régalés à faire cela ! J’ai pris un cure-dent et fait un trou sur chaque montagne avant que cela ne sèche en prévision des noms de montagnes à placer… Le lendemain, ils ont peint leurs France et j’ai fait mes étiquettes des montagnes et des fleuves. Après 48h de séchage complet, il ne restait plus qu’à placer les étiquettes aux bons endroits.

 

Et finalement, après coup, j’ai ajouté les pays frontaliers ainsi que les mers et océans qui bordent la France ^^ Mes crustacés connaissent plus de la moitié des choses à placer, on y reviendra donc !

Lapbook Notre Dame de Paris

Dans la famille nous sommes agnostiques. Mais nous avons été touché de la destruction de cette cathédrale car c’est une partie de notre patrimoine, de notre histoire qui est parti en fumée. Et puis, nous étudions le Moyen-âge et j’allais introduire les églises et cathédrales prochainement, et Notre-Dame de Paris était bien évidemment comprise dans cette séance là. J’ai suggéré à Homard de faire un lapbook rapide sur cette cathédrale et celui-ci servira lorsque nous ferons notre séance « églises et cathédrales », il le présentera lui-même à ces frères.

Nous avons fait un croquis de la façade avec les deux tours, qui se soulève pour le plus grand plaisir de Homard ^^ collé les informations qu’il a trouvé importantes sur une face de notre feuille puis au dos une chronologie de la cathédrale avec quelques événements qui s’y sont produits dont l’incendie. 

Si vous souhaitez prendre quelques unes de nos informations ou images, je partage avec vous mon lapbook :

Lapbook Notre-Dame de Paris

 

 

Carnet d’observation de la nature DIY

La semaine dernière, j’ai rebondit sur le carnet d’observation de la nature dont j’avais parlé aux crustacés #StopProcrastination pour une fois 😛 J’avais une jolie feuille dorée  en relief qu’on m’a donné et qui attendait son heure pour être transformé. J’ai découpé 4 couvertures dedans (chéri en ayant voulu un ensuite, j’ai fait avec une feuille cartonnée autre car il ne restait plus de la doré). J’ai découpé en 2 nos feuilles de dessins épaisses en A3 et les ai pliée en deux pour composer les pages. Mon grand et moi avons ensuite utilisé des chutes de feuilles canson et des autocollants de chez Zeeman pour la plupart. Puis nous avons sorti nos tiroirs fourre-tout pour bricolage et à l’aide de colle, de perforeuses, de masking tape, d’un compas (pour les trous), d’une aiguille à laine et de raphia pour lier le tout, voilà nos tout nouveaux carnets d’observation de la nature, déjà testé avec les plantes et fleurs du jardin et de la maison.

Après les avoir dessiné et colorié aux crayons gras, nous avons observé un grain de lavande au microscope portable. Les crustacés veulent maintenant faire un paysage d’automne aux crayons de couleurs… Y’à plus qu’à ^^

Séance d’Art – Automne

Après avoir vu sur un super blog cette séance sur des carnets nature, je me suis dit que ce serait l’idéal pour mes crustacés cette semaine. Manque de bol, il pleuvait vraiment beaucoup le jour où nous devions le faire, donc comme d’hab, nous avons modifié le programme 😛 Cet après-midi, pas envie de travailler, je leur ai donc dit d’aller chercher des feuilles de nos arbres qui leur faisaient penser à l’automne. Une feuille de lilas, des feuilles de platane et des feuilles de je-ne-sais-pas-quel-est-cet-arbre-qui-s’est-planté-tout-seul 😛 j’ai sorti le matériel pendant leur ramassage, ils ont sauté de joie en découvrant ce qu’ils allaient faire 🙂 Il en faut peu pour être heureux… 

DSC_5474

DSC_5479

L’oeuvre de Homard

DSC_5480

L’oeuvre de Crevette

DSC_5481

l’oeuvre de Gambas

DSC_5475

Mon oeuvre

Chacun a choisit les feuilles qu’ils préféraient et les a décalqué pour les peindre. Un peu de révision de vocabulaire en parlant nervures principales et secondaires, nombres de nervures, pétiole et formes de feuilles pour les comparer !

La difficulté inattendue : Gambas s’est énervé à en pleurer car sa feuille bougeait en la décalquant :-/ Heureusement ça n’a duré que quelques secondes et j’ai maintenu sa feuille pour la suite…

La difficulté attendue : Le daltonisme de Homard ne l’a pas aidé sur les nuances de la feuille de lilas foncée…

Pendant la séance nous avons parlé de « carnet d’observation de la nature » que nous pourrions remplir de croquis, de dessins en noir et blanc, en couleurs, en peinture, … pour observer le jardin, le potager et les parcs tout au long de l’année. Projet validé ! Me reste à trouver 4 jolis carnets…

Cartes documentaires

Suite de nos cartes documentaires :

Un documentaire sur les chivas de Colombie, ces bus multicolores qui ornent les rues. Mon artiste, Gambas, veut maintenant peindre un tableau en s’inspirant de ces chivas ! Une séance peinture « comme un chiva » arrivera donc chez nous prochainement 🙂

2018-10-21 (2)

Cartes disponibles ici

Un bref documentaire qui nous a fait voyager en Norvège ! Découverte de la nuit polaire, des trains déneigeurs (et surtout des trains qui passent même avec la neige 😛 ), des aurores boréales….

2018-10-21 (3)

Cartes disponibles ici 

Et enfin le dernier pour aujourd’hui mais non des moindres, un superbe documentaire sur les kéas de Nouvelle-Zélande, des perroquets intelligents à souhaits ! Avec la faune de Nouvelle-Zélande et une magnifique découverte : les filaments « collier de perles » des larves de mouches sciarides dans une grotte !

2018-10-21 (5)

Cartes disponibles ici 

 

Cartes animaux – documentaires

Suite à deux documentaires de cette semaine qui ont passionné mes crustacés, voici deux « résumés » en images. On va de découverte en découverte… Cliquez sur les liens pour télécharger nos cartes 😉

Les girafes : Saviez-vous qu’il existait 9 sous-espèces de girafes ?

Le documentaire parlait essentiellement des girafes réticulées, peu d’informations mais un petit jeu avec les différents pelages… Nous nous sommes trompés sur la reconnaissance mais ils adorent ^^

Les pandas : Vous le connaissiez vous le panda beige et marron ?

Le documentaire était sur le panda géant donc le reste est très bref…

Plus que 16 documentaires a résumer en images et je serais à jour 😛

Culture générale – Boîtes de Géographie

Lors du contrôle d’instruction, j’ai expliqué à notre inspectrice les sujets « hors sujet » : Les catastrophes naturelles, les animaux, les insectes, la botanique et tellement d’autres que je ne vais pas tout vous citer en faite 😛 Bref, il a été écrit dans notre rapport que je faisais des apprentissages non adaptés à leurs âges, des choses pas au programme, des activités non inscrites dans une progression avec les années précédentes (volcan, tsunamis, ouragans et séismes, pas de progression vraiment?) ainsi que ça ne permettaient pas la construction de réelles compétences. Après avoir été en colère trèèèèès longuement puis déçue, j’ai rangé ce rapport avec les autres, et je l’ai oublié (enfin j’essaye vraiment).

Je me suis questionnée tout l’été et finalement, moi je vois l’intérêt de mes apprentissages hors programme : Les questions de mes enfants, la passion qui les anime lors d’un documentaire animalier et du récit qu’ils en font plus tard, et aspect non négligeable, la culture générale que cela leur apporte. Ça ne compte peut-être pas pour l’éducation nationale, mais au final mon avis prime. JE suis leur mère, ce n’est pas au programme mais peu importe puisque c’est ce que nous faisons en plus.

Nous avons reprit notre instruction la dernière semaine d’Août en mode cool. Chaque jour, nous regardons un documentaire « hors programme ». Chaque jour mes crustacés sont ravis et en parle ensuite avec les informations qu’ils ont retenu. Parfois ils me demandent quelque chose qu’ils ont oublié, et bien que je visionne les documentaires avec eux, je suis hésitante sur la réponse… Alors je me suis mise à prendre des notes. Brèves. Avec juste des informations chiffrées ou le plus important. Et après avoir réfléchi à comment leur rendre ces informations, j’ai décidé d’en faire des petites cartes, illustrées principalement.

Jusqu’à maintenant elles servent pas mal, surtout une série de cartes sur les éclairs de Catatumbo ! Bref, comme j’ai passé du temps à faire ces cartes, je les partage si certains sont intéressés comme toujours :

Après un documentaire sur le Pantanal : 

DSC_5201

Principalement la faune de cette région. Des animaux que nous connaissions, d’autres que nous avons découvert. Téléchargement ICI.

Après un documentaire sur le désert de Namib et sa faune : 

Au cours du documentaire il était question des éléphants en grande partie, nous avons apprit qu’il n’y avait que 3 espèces, j’ai dévié un peu en les comparant brièvement. Téléchargement ICI

Et enfin, après un documentaire sur un lac exceptionnel au Vénézuela : 

DSC_5196

Téléchargement ICI. 

Au début je mettais des couleurs au pif pour chaque documentaire mais ensuite je me suis dit que j’allais les ranger dans nos boîtes de géographie, j’ai donc fait la dernière série au couleur des continents de nos boîtes, le reste était déjà imprimé/plastifié, hors de question de recommencer 😛 Il me reste une dizaine de documentaires dont je dois faire les cartes, donc la suite reste à venir…

 

 

 

 

 

Les catastrophes naturelles #2

Dans un précédent article je vous avais parlé du sujet qui intéressait mon grand en ce moment (depuis l’année dernière en faite) : Les catastrophes naturelles. Après avoir étudier les tsunamis dont le gros tsunami de 2011 au Japon, il s’était penché sur les ouragans en suivant la « saison des ouragans » de l’été 2017 en Atlantique Nord. Depuis Mai 2018 maintenant, il suit les séismes partout sur notre planète en regardant chaque lundi un site d’informations qui les répertorie. Il note la date, le lieu, la magnitude et la profondeur de l’épicentre. Il les place sur une frise pour se rendre compte de la fréquence puis sur une carte pour les localiser. Il a commencé à partir du 1er Janvier 2018 pour avoir une année entière d’informations. Un travail qu’il adore faire et qu’il a continuer cet été également. Nous le poursuivrons donc jusqu’au 31 Décembre.

Nous avons vu un « c’est pas sorcier » et différents documents sur les séismes : Quelques photos prises ici, une expérience avec des morceaux de sucre ici, une animation , une échelle sur la magnitude .

Affaire à suivre…