Lire au féminin – Bilan mars

Mon premier livre a été lu chaque vendredi d’orthophonie en salle d’attente : « Le ventre de l’Atlantique » de Fatou Diome. Prix des Hémisphères Chantal Lapicque en 2003. Fatou Diome est une auteure Sénégalaise, née à Niodor, elle habite Strasbourg. Son personnage principal nommée Salie, est née à Niodor au Sénégal et a émigré en France où elle vit à Strasbourg. Dans l’histoire, comme dans la vraie vie, son frère rêve de devenir un joueur de foot Français et de venir vivre en France lui aussi. Ce livre relate les rêves africains des jeunes qui voient ceux qui ont réussi et qui rentrent au pays avec une fortune pour couler leurs vieux jours, ou juste ceux qui vont passer quelques vacances dans leurs pays de naissance en faisant miroiter la belle vie française, souvent arrangée et embellie dans les récits d’ailleurs. Ces jeunes plein d’espoir ne comprennent pas l’humiliation, le racisme, la difficulté d’être noir en France, le sale boulot lorsqu’on est sans papiers également. Fatou Diome raconte la vraie vie des émigrés, les attentes des parents qui envoient leur enfant gagner leur vie en France et devoir ensuite faire venir frères et sœurs. On y découvre la vie à Niodor, les secrets de sa terre natale, les coutumes. On en apprend aussi pas mal sur le foot 😀 Elle raconte l’histoire de Salie et par la même occasion, on découvre son histoire à elle. Ce livre est à 80% autobiographique selon ses dires. J’aime beaucoup la fin de l’histoire où finalement Salie aide son frère à vivre sur place plutôt que de l’aider à aller en France, parce que ton bonheur n’est pas forcément ailleurs que là où tu te trouves – du moins, c’est la conclusion que je m’en suis faite. Elle protège son petit frère de ce qu’elle a elle-même vécu en lui assurant un avenir. Ce livre m’a touché. Pour cette lecture, j’ai coché les cases PP ownvoice, auteure racisée et livre primé. Rien que ça 🙂 Merci Tiphanya pour la découverte ! J’ai d’ailleurs ajouté un autre livre de Fatou Diome dans mon panier d’achat pour quand j’aurais fini mes livres en attente.

Ensuite j’ai lu « Sauvage par nature » de Sarah Marquis, une aventurière Suisse. Dans ce livre elle raconte son périple de 3 ans de marche à travers l’Asie et l’Australie ! Sibérie, Mongolie, Chine, Laos, Thaïlande pour terminer en Australie. Elle affronte la chaleur du désert de Gobi, des températures négatives extrêmes, le comportement étrange de certains Mongols, les trafiquants de drogue au Laos, la dengue, et j’en passe. Le titre correspond à ce que j’ai lu : Sarah est sauvage. Elle aime plus la nature que les gens, elle se sent bien lorsqu’elle est seule avec ses pensées et ses pas. Ce livre donne envie de voyager malgré ses péripéties parfois dangereuses. Peut-être pas en marchant dans des régions aussi reculées, ces endroits-là je lui laisse, mais de partir et de découvrir. J’ai adoré voyager avec elle mais parfois je suis restée sur ma faim. J’aurais aimé sans doute plus de photos – il y a une partie photos au centre du livre que j’ai avec une trentaine de photos seulement pour 3 ans de périple – ou au moins plus de descriptions, tant sur les lieux que sur un quelconque repère temporel. Parfois on ne sait pas combien de jours sont passés dans tel endroit et on se retrouve déjà à la frontière du pays sans plus de transition. En lisant son récit, j’ai eu la nette impression qu’elle préférait vraiment son parcours en Australie au reste du trajet, ainsi que les australiens. Elle dit d’ailleurs se sentir mieux face aux gens qui lui ressemblent physiquement. Et pour cette partie australienne, bien que brève pour une année de marche (2 chapitres), on a plus de détail, d’où mon impression de préférence. Elle raconte le paysage qu’elle connait déjà, elle nomme ses découvertes tant les animaux et les insectes que les plantes, en s’attardant un peu plus que pour le début du récit je trouve. C’est un récit brut de quelques portions de son long voyage. Mais je ne lui en tient pas rigueur et j’ai d’ors-et-déjà dans mon panier d’achat son parcours dans les Andes, lieu que je rêve de visiter ! J’ai coché les cases récit de voyage et auteure européenne de mon bingo.

Mon troisième livre a été « La Tresse » de Laetitia Colombani. J’ai littéralement adoré cette succession de chapitres concernant 3 jeunes femmes différentes que le destin relie au fil de la lecture. On ne se doute pas au début, de ce que ces 3 femmes ont en commun en étant sur 3 continents différents (Canada, Inde et Sicile) et puis vers la fin, on commence à comprendre. Cela m’a fait pensé à la citation « Un battement d’ailes de papillon peut déclencher un tsunami »… Bien que cette citation se réfère plutôt à un chaos je crois :-/ mais plutôt dans le sens où tout est relié, où un évènement qui arrive en Inde peut se répercuter en Sicile et au Canada d’une autre manière… Mais pour ce livre, les répercutions sont positives ! Si Smita, cette jeune maman en Inde, et ces autres femmes en Inde également, n’avaient pas fait cet acte, Giulia en Sicile n’aurait pas eu cette conséquence sur son travail et Sarah au Canada, n’aurait pas eu ce sourire final grâce à cela… « Une tresse d’espoir et de solidarité » annonce la quatrième de couverture, et c’est exactement ce qu’il en ressort à la fin de la lecture. Les chapitres sont courts et la lecture est fluide. Laetitia Colombani est une auteure Française (et scénariste, et réalisatrice, et comédienne) et son livre « La Tresse » qui est son premier roman, à remporté le 40° Prix Relay des Voyageurs Lecteurs, le Trophée littéraire 2017 des Femmes de l’Économie et le Globe de Cristal 2018 du premier roman. J’ai coché les cases livre primé et auteure européenne.

Et enfin, mon dernier livre du mois fut « Le ravissement des innocents » de Taiye Selasi. Une histoire de famille, des américains d’origine africaine, une tragédie. Le père abandonne femme et enfants suite à un licenciement injuste, puis meurt quelques temps après. A son décès, poétiquement abordé, nous suivons l’histoire de cette femme abandonnée et de ses 4 enfants. Je dois dire que j’ai été déçue par ce livre. Trop long, trop d’informations pour moi, trop de retours en arrière, trop touffu si j’ose dire. En plus d’avoir mit une sordide histoire au milieu de tout ça, je ne me suis pas plongée dans les personnages comme je le fais habituellement… J’ai tout de même terminé le livre pour voir si j’accrochais mieux ensuite, mais non. J’ai coché les cases PP noir et auteure européenne (née à Londres, vivant à Rome).

*cliquez sur les livres pour les acheter d’occasion chez momox*

Bilan #1 – 101 choses en 1001 jours

Cette année, mes résolutions ou objectifs de l’année ont changé et se sont transformés en défi 101 choses en 1001 jours ! Donc jusqu’au 24 Septembre 2023 !

  1. Faire la liste des 101 choses à faire  –> 23 et 27 décembre 2020
  2. Classer la liste par thème –-> 27 décembre 2020
  3. Publier la liste sur le blog –-> 27 décembre 2020
  4. Faire un compte-rendu de l’avancée de la liste tous les 101 jours –> 7 avril 2021 – 17 juillet 2021 – 26 octobre 2021 – 4 février 2022 – 16 mai 2022 – 25 aout 2022 – 4 décembre 2022 – 15 mars 2023 – 24 juin 2023 – 24 septembre 2023
  5. Convaincre 3 personnes de faire cette liste et suivre leur avancée
  6. Refaire une nouvelle liste dans 1001 jours – 24 septembre 2023
  7. Mettre 1€ dans une tirelire à chaque défi réalisé et m’offrir un truc avec uniquement pour moi ! –> En cours 11€
  8. M’acheter une tirelire pour mettre mes 1€ à chaque défi ! –> 15 Janvier 2021
Ma jolie tirelire

PERSO :
9. Faire 9 pièces pour ma garde-robe en 2021
10. Prendre une vraie semaine de vacances sans ménage – sans courses – sans repas
11. Apprendre à jouer du piano
12. Me renseigner sur les plantes sauvages comestibles
13. Approfondir mes connaissances en médecines naturelles
14. Lire au moins 3 soirs par semaine – en bonne voie
15. Apprendre la LSF
16. Avoir mon coin de plantes aromatiques – plantes semées en mars 2021 !
17. Faire un article de blog chaque semaine, tous blog confondu (cuisine – couture – ief – voyage)
18. Défi #noshopping pour moi
19. Prendre soin de moi 1 fois / mois (vernis, soin, etc…)
20. Me faire 9 pièces pour ma garde robe en 2022
21. Bingo challenge #lireauféminin – en bonne voie
22. Prendre le temps de dessiner / colorier (bujo, mandala,…)
23. M’organiser mes 35 ans ! – 26 Avril 2022
24. Faire mon récap hebdomadaire en dessin avec Gambas – transformé en récap mensuel en dessin !
25. Choisir un livre de recettes par mois et faire au moins 3 recettes
26. Me soigner (trouver une alternative à la cortisone / soigner mes insomnies / …)
27. Recommencer mes billets « dans notre bibliothèque il y a » Bilan challenge #lireauféminin mensuel !
28. Faire des billets « dans mon assiette »
29. Perdre 10 kg
30. Faire un tri de mes boucles d’oreillesfévrier 2021, – 12 paires !
31. Ecouter un podcast
32. Me perfectionner en Anglais
33. Regarder une fois par mois un DVD en Anglais
34. Me perfectionner en Espagnol
35. Reprendre le Japonais
36. Avancer ma généalogie
37. Faire le test ADN héritage
38. Re-Donner mon sang
39. Essayer le rituel de l’eau citronnée le matin
40. Boire plus d’eau
41. Me faire tatouer une 2eme fois
42. Personnel
43. Reprendre le sport

FAMILLE :
44. Profiter des musées les 1ers dimanches
45. Faire du karting tous les 5
46. Aller au Canada
47. Retourner en Andalousie
48. Faire un livre photo de nos vacances d’été 2021
49. Faire un livre photo de nos vacances d’été 2022
50. Faire le livre photo de nos vacances 201829 janvier 2021
51. Faire le livre photo de nos vacances 2019 29 janvier 2021
52. Ouvrir un compte bancaire aux enfants et leur verser 50€ / an
53. Passer au moins une journée dehors tous les 15 jours

Janvier 2021
54. Ré-organiser des soirées jeux une fois par mois avec des amis
55. Avant tout achat (non alimentaire) toujours regarder si je trouve d’occasion, en troc ou en don – en bonne voie !
56. Faire du chien de traineau
57. Faire un calendrier des anniversaires
58. Faire des brunchs une fois par mois – en bonne voie
59. Reprendre les conseils de famille
60. Faire le bilan de la récolte du potager des enfants
61. Retourner au théâtre
62. TROUVER UNE AUTRE CHOSE CAR DOUBLON
63. Aller au marché de noël d’Alsace
64. Faire nos passeports
65. Finir de remplir un des journaux de naissance des enfants (photo manquante)
66. Finir de remplir un second journal de naissance des enfants
67. Faire au moins 3 balades le long de la via fluvia dans l’année
68. Refaire une journée / un week-end pique nique – visite de village par an
69. Organiser les 15 ans de Homard – 15 aout 2022
70. Organiser les 10 ans de Crevette avec ses 10 cadeaux – 5 juillet 2021
71. Faire un voyage en train
72. Aller au marché exclusivement avec nos contenants 2 fois / mois – en bonne voie
73. Retourner à Legoland

MAISON :
74. Refaire mon canapé
75. Organiser les batch-cooking hebdomadaires – en cours
76. Finir les travaux de la cuisine – en cours Février 2021
77. Faire la véranda à l’étage
78. Faire mon atelier couture
79. Faire la buanderie
80. Faire un vide-grenier pour désencombrer
81. Faire mon mur de photo de voyages – en cours Mars 2021 !
82. Finir d’acheter les plats en verre pour remplacer tous nos tupperwares
83. Trier les papiers 1 fois par an – 21 Janvier 2021 ! – ?? 2022 – ?? 2023
84. Planter un arbre fruitier dans le jardin
85. Aménager notre entrée
86. Acheter un tapis pour le salon
87. Changer la fenêtre de la chambre des deux petits
88. Changer d’assurance –> 24 Mars 2021 ! Et 391€ d’économisé en prime 🙂
89. Faire notre dressing –> Janvier 2021 le début / Manque des portes pour l’instant!
90. Avoir des poules

TRAVAIL :
91. Aménager mon emploi du temps de travail
92. Coudre ou tricoter chaque semaine une pièce pour Barbie
93. Coudre chaque semaine une pièce pour ma boutique
94. Coudre chaque semaine une pièce pour la boutique de ma collaboratrice – en bonne voie !
95. Tricoter 3 châles dans l’année
96. Défi #jecoudspourhomme 1 pièce / mois minimum
97. Coudre 1 tote bag par mois
98. En 2021, dépasser mon CA 2020
99. Organiser ma vente privée au printemps 2021 – remplacé par un marché en mai !
100. Participer à mon premier marché de noël en tant qu’artisane
101. Finir mon point de croix cheval

Le système solaire – partie #1

Ah ça, c’est THE thème ! Mon moyen hésite entre astronome et illustrateur alors le sujet était attendu. Nous avons une vingtaine quelques livres et activités sur le sujet alors on sort tout et on se lance…

Nous avions déjà des petites fiches faites il y a plusieurs années lorsque les crustacés étaient petits. Et plus récemment (il y a 1 an et demi) une reproduction du système solaire à dérouler (voir le projet ICI)

Pour cette fois, je suis partie du manuel de 4eme de mon grand, nous connaissons déjà un peu, donc introduction parfaite. Et encore, ils ne mentionnent que le système solaire, la rotation de la Terre ainsi que sa révolution autour du Soleil, les années-lumière et la Lune sur ce manuel. Concrètement, je n’appellerais même pas ça une introduction. A la limite l’introduction du résumé sur le système solaire oui, mais il y a tellement de choses à dire sur ce thème là que j’aurais bien plus développé ! Ensuite nous avons regardé un documentaire « le bus magique : direction les étoiles« . Puis Gambas a voulu faire un système solaire de notre kit mini lab (notre version n’est plus disponible mais une nouvelle – apparemment mieux – est sortie), la fusée et un projecteur de constellations. Ensuite, on a lu quelques livres en discutant des planètes…

Quelques uns de nos livres :
Copains du ciel Carnet de bord d’un cosmonauteEclipsesL’espace à la loupeC’est comment un observatoire ?C’est comment la station spatiale ?L’espace mes grandes découverte GallimardTopdoc l’espaceGuide d’exploration l’espacele soleil et ses éclipses
Si vous deviez n’en choisir que 3 ou 4, je vous conseille copain du ciel, l’espace à la loupe et topdoc l’espace !

Les kits pandacraft :
(avec le code parrainage RF-8KE30 – bénéficiez de 10% de réduction sur l’abonnement – désinscription quand vous voulez même après un seul kit ! )
La Lune Les constellationsLa conquête de l’espace

On a aussi dévié un peu en faisant des multiplications spatiales grâce à un jeu de multiplications trouvé dans un cahier d’activités chez stokomani.

Pour finaliser cette entrée en matière, chacun devait me faire un résumé sur son cahier du système solaire : une carte mentale, un lapbook, ce qu’il voulait. Homard, 4eme, s’est contenté d’un dessin du système solaire et de quelques infos. Crevette, CM1, a résumé le système solaire et notre galaxie. Gambas, CM2, mon passionné, a développé un peu plus sur les galaxies et le système solaire.

Autres ressources :
Un MOOC que nous avions adoré suivre avec Gambas MOOC à la recherche d’autres planètes habitables
Encore un MOOC Du système solaire au big bang
Vous trouverez ICI un document de Jacques Deferne sur le système solaire
Et La grande histoire de la Terre – même auteur
Animation sur les vents de Jupiter
Animation que l’axe de rotation de Saturne en changement

Partie 2 à venir très prochainement 😉

Lire au féminin – Bilan Février

Si vous avez manqué le challenge #Lireauféminin chez Avenue Reine Mathilde, les femmes sont à l’honneur cette année dans nos lectures ! Comme pour le mois dernier, je ne vais pas vous raconter toute l’histoire, je préfère que vous la découvriez par vous-même si mon introduction vous y incite ! Vous pouvez acheter les livres en cliquant sur les couvertures, le lien que j’ai choisi vous envoi sur le site d’occasion momox, là où j’achète mes livres généralement (et quand je ne trouve pas, c’est sur la librairie Decitre).

J’ai commencé le mois avec « C’est tout moi » de Jessica Thivenin. C’est une personnalité publique si on peut dire, une « star » de la télé-réalité. Je l’ai découvert il y a des années dans une émission, j’avais beaucoup aimé sa personnalité mais je devinais déjà un passé difficile à cette époque. Ce livre était une façon de satisfaire ma curiosité de savoir ce qu’elle avait vécu avant. Une lecture très rapide : relevé de courrier à 13h, début de lecture direct, fin de lecture le jour même ! Elle y parle de son enfance heureuse, de ses débuts d’adulte difficiles et de ses passages dans les émissions de télé-réalité. Ce qui m’a un peu dérangé, c’est la façon décousue de raconter les choses, pas de chronologie précise et parfois on s’y perd. Mais en même temps j’ai trouvé que ce format simple, sincère et sans chichi lui ressemblait. Encore une fois j’ai coché la case biographie de ma grille de bingo 🙂

Mon deuxième livre du mois a été « Ils ont tué l’école » de Marion Armengod. Ce livre m’a tellement passionné, que je l’ai lu en une nuit ! Commencé à 22h, terminé à 1h30 du matin sans pouvoir m’arrêter. Une ancienne journaliste décide de se consacrer à l’enseignement, mais l’idée qu’elle s’en fait est très naïve au départ et elle déchante vite. Cependant, elle est pleine de bonne volonté, sans jugement ou à priori et son témoignage relève les incohérences de l’éducation nationale, tant dans la gestion des contractuelles que dans le manque de moyens de certaines écoles publiques. Cela se passe dans le 93, dans des REP ou REP+ (difficultés scolaires significatives ou quartiers isolés) donc on ne s’attend pas à de belles écoles fraichement repeintes et des élèves sans problème… Ce qui ne m’a pas empêché d’avoir été choqué par certaines révélations. Au lieu de vouloir supprimer l’IEF, peut-être que l’éducation nationale devrait déjà s’occuper des problèmes en cours dans ses établissements… Ce témoignage porte sur l’année 2017, pas si vieux que ça, publié en 2019. J’aurai classé ce livre dans la catégorie témoignage mais elle n’y est pas sur mon bingo donc j’ai coché la case essai de ma grille pour la réflexion que cela apporte 🙂

Mon 3eme livre du mois a été écrit par un homme, encore un cadeau de noël, donc je n’en parlerai pas ici 😉 J’ai hâte de lire en mars car j’ai fait des petites folies chez momox, dans un style très différent pour cette fois !

Lire au féminin – Bilan Janvier

Tellement de choses à faire que je n’avais pas fait mon bilan de ce challenge proposé par le blog Avenue Reine Mathilde. Le but est de lire des livres dont les auteurs sont des femmes ! Tout simple me direz-vous ? Et bien, pas tant que ça… Beaucoup de livres sont écrits par des hommes et bien que je n’ai pas compté les livres de ma bibliothèque, effectivement, j’ai beaucoup de livres écrits par des hommes et pas tant que ça par des femmes.

Je vais vous raconter un peu mes lectures mais en restant évasive, je n’en dévoile pas trop et vous laisse découvrir ces livres par vous même.

Pour ce premier mois, j’ai lu Kitchen de Banana Yoshimoto. J’ai beaucoup aimé ce livre, que j’ai trouvé à la fois triste et positif. J’ai versé ma petite larme par moment, très émue par cette histoire. Cela commence par un deuil et une solitude que l’ont ressent à travers les mots de l’autrice. Et puis, cette solution, un peu naïve je dois dire, d’aller vivre chez quelqu’un qu’elle ne connait pas pour ne pas être seule face à cette perte. Mais finalement, j’aime cette idée de se reconstruire, de reprendre les choses en main de cette façon. Il y a également une nouvelle à la fin du livre, toujours autour du thème du deuil. Cette histoire est pourtant très différente. Mais il y a toujours cet espoir de se reconstruire. Très belle leçon de vie. J’ai coché la case Auteure Japonaise du challenge #lireauféminin.

J’ai également lu Le courage d’un mère de Marie-Laure Picard. J’avais vu le film et je suis tombée sur le livre. J’aime lire les histoires écrites par les vraies personnes de l’histoire, même lorsque j’ai vu l’adaptation en film. Ce récit est celui d’une mère, malade et qui sait qu’elle va mourir, qui décide de trouver la famille idéale pour ses 4 enfants après son départ. Ce long combat pour obtenir ce droit, sa maladie, le ressenti de ses enfants,… Par rapport au film, j’ai apprit des choses sur son enfance, des choses affreuses, qui ont fait d’elle ce qu’elle était. Un livre bouleversant, un témoignage poignant. J’ai coché la case biographie du challenge #lireauféminin.

J’ai terminé mes lectures de ce mois avec Ne pleure pas, de Mary Kubica. Un de mes cadeaux de noël. Un livre à suspense, fictif, qui se déroule en Amérique, pays de l’autrice. Une jeune femme disparait, sa colocataire cherche alors à savoir ce qui s’est passé et découvre qu’elle ne connaissait pas sa colocataire si bien que ça. Dans une autre ville, on suit le parcours d’une jeune femme qui fait la connaissance d’un jeune homme de 18 ans. Malgré ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas les mêmes personnes mais elles sont liées. J’ai coché la case Auteure Nord Américaine du challenge #lireauféminin.

Projet pédagogique IEF – document pour l’inspecteur

Je vois de plus en plus sur les groupes des demandes d’aide pour le projet pédagogique à envoyer avant contrôle. Du coup, pourquoi pas en faire un article pour ceux qui tomberont dessus lors de leurs recherches ? Je le dis souvent mais je le répète, je ne détiens pas LA solution, je vous propose et vous disposez 😉

Pourquoi faire un dossier pédagogique ?
Pour ne pas oublier de choses importantes (et encore, souvent j’en oublie quand même), pour réfléchir à tête reposée sur l’instruction donnée à son enfant et voir ce qui nous semble trop léger, pour avoir une base face à l’inspecteur/inspectrice le jour J, pour organiser ses pensées, pour avoir un contrôle adapté à nos choix pédagogiques et aux besoins de nos enfants,… C’est une occasion de dire tous ce qui nous semble important et que l’inspecteur / inspectrice ne demandera peut-être pas !

Que mettre dans un projet pédagogique ?
Concrètement, chacun met ce qu’il veut. Mais comme il s’agit d’instruction en famille, il me semble important de ne pas trop dévier sur la vie privée et ne pas faire des textes à rallonge pour une fluidité de lecture par l’IA. De plus, je ne mettrais pas plus d’une quinzaine voir une vingtaine de pages car je considère ce projet comme un résumé de nos apprentissages, le reste se passe le jour J avec l’IA. Et comme il feuillète les cahiers, je ne vais pas détailler ce qu’il va trouver dedans, seulement exposer les grandes lignes des sujets.

Pour ma part, je construis mon projet pédagogique comme suit :

Brève présentation sommaire : enfant concerné (nom, prénom, date de naissance), âge, classe suivie, frères / sœurs. Je ne met pas nos niveaux d’étude, nos professions et autres. Bref et concis pour ma part.

depuis quand nous faisons l’IEF et pourquoi : Nous avons commencé pour s’adapter aux troubles de notre fils, nous continuons avec nos 3 enfants par choix de vie épanouissant. (A vrai dire je ne le précise plus sur nos projets car les IA nous connaissent : 14eme, 15eme et 16eme contrôles passés cette année 2020-2021 pour les crustacés ! )

le caractère de mon enfant ainsi que ses troubles et le métier choisi s’il y a. Exemple : Homard est très bavard, très curieux et volontaire lorsque nous abordons une de ses passions tels que la nature ou les animaux. Il souhaite être soigneur animalier depuis l’âge de 7 ans, nous nous orientons donc dans cette direction et vous constaterez que nos apprentissages concernant les sciences et la SVT sont approfondis au maximum. Homard étant multi-dys, le français est plus difficile pour lui. Voir bilans en annexe. (Je joins les lettres de mes orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricienne faites pour l’occasion, établissant le diagnostique mais pas les rapports tenus au secret médical). Je n’en dis pas plus car le reste sera précisé matière par matière.

Notre organisation, notre manière de fonctionner. Comme ils nous connaissent, parfois je saute cette partie parce que nous ne changeons pas forcément d’une année à l’autre et qu’il m’arrive de joindre un planning en annexe. Mais lorsque je présente cette partie là, j’explique notre rythme. Exemple : Chaque matin, nous commençons par un rituel de mathématiques et de Français. Ensuite nous poursuivons avec les leçons et exercices de Français et Mathématiques. Deux fois par semaine, nous faisons de l’Anglais. Les après-midi sont répartis comme suit : Lundi Sciences, Mardi Histoire, Mercredi Sport, Jeudi Art, Vendredi Géographie-EMC. Nous nous inspirons de la méthode montessori pour le Français, les mathématiques et la géographie. Nous utilisons la méthode Charlotte Mason pour l’Histoire avec un cahier des siècles. Nous avons des vacances telle et telle date.

Ensuite une partie sur chaque matière : Français et Mathématiques en premier, puis dans n’importe quel ordre Anglais, Espagnol, Histoire-Géographie, EMC, Soit SVT – Sciences-Physiques soit Découverte du monde soit Sciences tout court selon l’âge des enfants, Art, Sports et loisirs, Programmation / outils numériques. Je met un encadré avec la matière puis je liste nos supports : manuels, livres, jeux, documentaires, fiches, cartes de nomenclatures, MOOC. Ensuite je développe en quelques phrases (d’une dizaine à une trentaine de phrases par matière, mais j’essaye toujours de résumer en pointant les acquis et en étant lucide sur les choses en cours d’acquisition et les choses à revoir).
Les points à détailler selon moi :
– En Français : Lecture, littérature, productions d’écrits, grammaire, orthographe, conjugaison.
– En Mathématiques : Numération et calculs, géométrie, problèmes
– En Sciences / Découverte du monde : les documentaires, les sorties, les expériences réalisées.
– En Art : Musique, dessin, peinture, modelage,…
– En sport et loisirs : Le sport en club mais aussi chez soi, les sorties de type randonnées.

Pour finir, PHOTOS ET EXPERIENCES EN Annexes : une à deux pages de photos d’expériences, de sorties, d’activités, de jeux, des lapbooks,… parfois avec un commentaire, parfois sans. Un planning s’il y a. Si le contrôle se fait à l’extérieur, quelques photos de la salle d’instruction et/ou du matériel peut être un plus. Si le contrôle se fait chez vous, inutile de photographier vos manuels…

Ce que l’on peut ajouter : Une liste de livres lus ainsi qu’une photo de sa bibliothèque personnelle si votre enfant lit.

J’arrive à la fin à une dizaine de pages, assez brèves mais appréciées par l’IA. S’il oublie de noter quelque chose, il sait qu’il a ce qu’il faut dans le dossier pédagogique – sur lequel j’ai passé 2 à 3h. Si j’oublie de préciser quelque chose lors du rdv, il l’a aussi.

Pour ceux qui voudrait utiliser cette base, je vous joins un document modifiable que vous pouvez télécharger ici.

Gardez bien à l’esprit que vous devez rester objectif sur les difficultés de votre enfant et les préciser avant qu’ils ne vous le fassent remarquer. Si vous dites qu’il n’y a pas de difficultés sur telle matière et qu’ils en trouvent, ils mettront votre parole en doute pour tous le reste. Ce n’est pas dans votre intérêt de mentir, cacher ou nier, ni dans celui de votre enfant. Pour autant, inutile de le descendre s’il n’y arrive pas dans une matière. N’hésitez pas à insister sur ses forces également.

101 choses en 1001 jours

Cette année, mes résolutions ou objectifs de l’année vont se dérouler sur 1001 jours ! Donc 2 ans et quelques mois –> jusqu’au 24 Septembre 2023 !

  1. Faire la liste des 101 choses à faire – 23 et 27 décembre 2020
  2. Classer la liste par thème – 27 décembre 2020
  3. Publier la liste sur le blog – 27 décembre 2020
  4. Faire un compte-rendu de l’avancée de la liste tous les 101 jours –> 7 avril 2021 – 17 juillet 2021 – 26 octobre 2021 – 4 février 2022 – 16 mai 2022 – 25 aout 2022 – 4 décembre 2022 – 15 mars 2023 – 24 juin 2023 – 24 septembre 2023
  5. Convaincre 3 personnes de faire cette liste et suivre leur avancée
  6. Refaire une nouvelle liste dans 1001 jours – 24 septembre 2023
  7. Mettre 1€ dans une tirelire à chaque défi réalisé et m’offrir un truc avec uniquement pour moi !
  8. M’acheter une tirelire pour mettre mes 1€ à chaque défi !

PERSO :
9. Faire 9 pièces pour ma garde-robe en 2021
10. Prendre une vraie semaine de vacances sans ménage – sans courses – sans repas
11. Apprendre à jouer du piano
12. Me renseigner sur les plantes sauvages comestibles
13. Approfondir mes connaissances en médecines naturelles
14. Lire au moins 3 soirs par semaine
15. Apprendre la LSF
16. Avoir mon coin de plantes aromatiques
17. Faire un article de blog chaque semaine, tous blog confondu (cuisine – couture – ief – voyage)
18. Défi #noshopping pour moi
19. Prendre soin de moi 1 fois / mois (vernis, soin, etc…)
20. Me faire 9 pièces pour ma garde robe en 2022
21. Bingo challenge #lireauféminin
22. Prendre le temps de dessiner / colorier (bujo, mandala,…)
23. M’organiser mes 35 ans ! – 26 Avril 2022
24. Faire mon récap hebdomadaire en dessin avec Gambas
25. Choisir un livre de recettes par mois et faire au moins 3 recettes
26. Me soigner (trouver une alternative à la cortisone / soigner mes insomnies / …)
27. Recommencer mes billets « dans notre bibliothèque il y a »
28. Faire des billets « dans mon assiette »
29. Perdre 10 kg
30. Faire un tri de mes boucles d’oreilles
31. Ecouter un podcast
32. Me perfectionner en Anglais
33. Regarder une fois par mois un DVD de friends en Anglais
34. Me perfectionner en Espagnol
35. Reprendre le Japonais
36. Avancer ma généalogie
37. Faire le test ADN héritage
38. Re-Donner mon sang
39. Essayer le rituel de l’eau citronnée le matin
40. Boire plus d’eau
41. Me faire tatouer une 2eme fois
42. Personnel 😉
43. Reprendre le sport

FAMILLE :
44. Profiter des musées les 1ers dimanches
45. Faire du karting tous les 5
46. Aller au Canada
47. Retourner en Andalousie
48. Faire un livre photo de nos vacances d’été 2021
49. Faire un livre photo de nos vacances d’été 2022
50. Faire le livre photo de nos vacances 2018
51. Faire le livre photo de nos vacances 2019
52. Ouvrir un compte bancaire aux enfants et leur verser 50€ / an
53. Passer au moins une journée dehors tous les 15 jours
54. Ré-organiser des soirées jeux une fois par mois avec des amis
55. Avant tout achat (non alimentaire) toujours regarder si je trouve d’occasion, en troc ou en don
56. Faire du chien de traineau
57. Faire un calendrier des anniversaires
58. Faire des brunchs une fois par mois
59. Reprendre les conseils de famille
60. Faire le bilan de la récolte du potager des enfants
61. Retourner au théâtre
62. Aller plus souvent en forêt – 1 fois / mois minimum
63. Aller au marché de noël d’Alsace
64. Faire nos passeports
65. Finir de remplir un des journaux de naissance des enfants (photo manquante)
66. Finir de remplir un second journal de naissance des enfants
67. Faire au moins 3 balades le long de la via fluvia dans l’année
68. Refaire une journée / un week-end pique nique – visite de village
69. Organiser les 15 ans de Homard – 15 aout 2022
70. Organiser les 10 ans de Crevette avec 10 cadeaux – 5 juillet 2021
71. Faire un voyage en train
72. Aller au marché exclusivement avec nos contenants 2 fois / mois
73. Retourner à Legoland

MAISON :
74. Refaire mon canapé
75. Organiser les batch-cooking hebdomadaires
76. Finir les travaux de la cuisine
77. Faire la véranda à l’étage
78. Faire mon atelier couture
79. Faire la buanderie
80. Faire un vide-grenier pour désencombrer
81. Faire mon mur de photo de voyages
82. Finir d’acheter les plats en verre pour remplacer tous nos tupperwares
83. Trier les papiers 1 fois par an
84. Planter un arbre fruitier dans le jardin
85. Aménager notre entrée
86. Acheter un tapis pour le salon
87. Changer la fenêtre de la chambre des deux petits
88. Changer d’assurance
89. Faire notre dressing
90. Avoir des poules

TRAVAIL :
91. Aménager mon emploi du temps de travail
92. Coudre ou tricoter chaque semaine une pièce pour Barbie
93. Coudre chaque semaine une pièce pour ma boutique
94. Coudre chaque semaine une pièce pour la boutique de ma collaboratrice
95. Tricoter 3 châles dans l’année
96. Défi #jecoudspourhomme 1 pièce / mois minimum
97. Coudre 1 tote bag par mois
98. En 2021, dépasser mon CA 2020
99. Organiser ma vente privée au printemps 2021
100. Participer à mon premier marché de noël en tant qu’artisane
101. Finir mon point de croix cheval

Lettre à Mr Macron

Mr Macron,
Saviez-vous qu’à force d’égalité, vous n’êtes pas juste envers tous le monde ? Mes enfants sont dys, avec tous ce que cela entraîne, et ça ne serait pas être égaux pour eux que d’être à l’école. Ils ont besoin de schémas et d’expériences pour comprendre les choses, pas de mots. Hors l’éducation nationale, sous couvert d’égalité, ne leur fera pas des leçons spéciales toute l’année, ne les fera pas expérimenter pour qu’ils retiennent une leçon, parce que la majorité n’en aura pas besoin. Pourquoi réduire leurs chances de réussite simplement parce que leurs cerveaux fonctionnent différemment ? Ils ont cette chance d’apprendre à leurs façons à la maison, pourquoi vouloir les mettre en difficulté si nos contrôles se sont avérés suffisants et même, pour citer l’inspecteur lors du contrôle de 6eme, « au delà des programmes et bien plus complet ». Oui nous avions eu le temps dans l’année de creuser un peu plus les sujets qui passionnaient mon fils et de faire des thèmes hors programme.

Saviez-vous que mon grand de 13 ans et demi s’est pris de passion pour les catastrophes naturelles après avoir accueilli une ex-championne de judo japonaise dans son club de judo venu collecter des fonds pour le tsunami de 2011 ? Saviez-vous qu’il a commencé à s’y intéresser à l’âge de 7 ans avec les volcans ? Que nous avons étudié en long, en large et en travers ? Saviez-vous qu’il a passé une année entière à étudier les ouragans et qu’il a fait une chronologie des ouragans de l’Atlantique Nord sur la saison 2017 ? Saviez-vous qu’il a étudié les séismes sur une année complète en les localisant en plus d’en faire une chronologie sur toute l’année 2018 ? Saviez-vous qu’il a étudié en détail les dégâts du tsunami au Japon en 2016 ? Saviez-vous qu’il a besoin d’aller au fond des choses, de savoir comment cela fonctionne, où cela se produit et pourquoi ? Vous ne pouvez pas me garantir qu’on lui fournira ce dont il a besoin pour s’intéresser et qu’on prendra le temps de chercher, d’expérimenter pour qu’il vienne à bout de ses questions ! Je ne suis pas d’accord avec votre projet de loi et je ne le serai jamais. Vous voulez enlever à mes enfants cette chance de garder leurs curiosités, de se faire une idée de quelque chose en allant chercher eux-mêmes le pourquoi du comment…

Vous voulez m’enlever la prunelle de mes yeux et les façonner pour vous servir. Mais vous n’avez pas ce droit. J’AI été enceinte 4 fois et c’était ô combien difficile de supporter les migraines perpétuelles car je ne voulais pas transmettre à mon bébé des médicaments, les crampes qui me réveillaient en pleine nuit, les insomnies, les problèmes digestifs, la prise de poids et j’en passe ! J’AI accouché dans la souffrance car mon bassin est trop étroit et il a fallu « aider » mon premier bébé qui était coincé, à l’aide de forceps, et de césariennes pour les suivants ! J’AI eu 26 agrafes plantées dans le bide car le chirurgien a été, je cite l’infirmière qui me les a retiré « un peu trop généreux ». J’AI une double cicatrice qui aurait dû être transparente mais qui ne l’ai pas. J’AI des vergetures. J’AI été charcuté par mon gynéco ‘par erreur’ et perdu mon 4eme bébé. Bébé que nous ne referons pas vue ce que vous voulez dorénavant faire subir aux enfants en bas âge. J’AI donc gagné ce droit de les éduquer à ma façon et personne ne peut le faire à ma place tant que je ne leur fais pas de mal. Et grâce à vos contrôles mairie + DSDEN, vous savez ce que l’on fait de nos journées. Vous ne connaissez rien aux liens qui lient une mère et son enfant, vous ne connaissez rien à la souffrance subit lors de l’accouchement et après. Vous ne connaissez rien à l’éducation et à l’instruction que l’ont doit adapter à ses enfants. Pourquoi ne pas vous renseigner correctement avant de briser des réussites scolaires en voulant forcer des enfants à suivre un rythme inadapté ?

J’ai passé des nuits entières à chercher des supports qui conviennent à mes fils, des expériences dans chaque domaine, des jeux pour renforcer leurs connaissances. Je ne mérite pas que vous me stoppiez après tant d’année parce que vous ne faites pas la différence entre des personnes radicalisées qui sortent leurs enfants du système et des familles qui se donnent du mal pour leurs enfants ! J’aime mon rôle de mère, je l’ai choisi tout comme j’ai choisi d’être en instruction en famille, ne m’enlevez pas ce choix par méconnaissance !

Obligation de scolarisation 2021 ?!?

Mr Macron,
Votre annonce de ce vendredi 2 Octobre m’a tellement surprise qu’il m’a fallut plusieurs jours pour réaliser ce que vous aviez annoncé. Une fois la surprise passée, j’ai tenté de chercher une solution pour notre famille, pour mes enfants. Peut-être prendre le camping-car et faire des voyages à l’année en France et en Europe en ne restant jamais plus de 2 mois au même endroit, comme ça pas d’école forcée. Ou déménager ailleurs. Loin de cette privation de nos libertés.

Et puis je me suis dis un instant que ce ne serait pas si grave si mes fils aillaient à l’école et que je pourrais me consacrer à mon travail. Et j’ai réfléchi un peu. Mon premier enfant, âgé de 13 ans, est multi-dys et hyperactif et daltonien. Il ne pourra pas écrire les leçons en même temps que ses camarades car cela lui provoquera une douleur physique. Il ne pourra pas faire des textes de dissertations et autres écrits sans faute, et il subira les réflexions des professeurs et des ses prétendus « copains de classe ». Il perdra confiance en lui et en ses capacités – comme cela s’est déjà produit lorsque nous l’avions scolarisé en maternelle – et je vais devoir rattraper et compenser cela à la maison. Avec une aide psychologique extérieure sans doute. Je vais devoir me battre avec chacun de ses professeurs de collège pour qu’ils aient la même bienveillance et la même patience que moi avec lui, pour qu’on lui photocopie les leçons au lieu de le faire écrire, pour qu’on l’écoute et le respecte bien qu’il ai des troubles d’apprentissage, pour qu’on utilise les symboles Montessori en grammaire car les mots ne lui parlent pas à cause de ces troubles et qu’il a besoin d’images, de schémas. Nous devrons retravailler toutes ces leçons en cartes mentales tous les soirs et week-ends.

Puis j’ai réfléchi à ce qu’allait vivre mon deuxième fils. Pour lui ce sera une rentrée en 6eme alors qu’il n’a jamais mis les pieds dans une école. Mon deuxième est fort dyslexique, nous travaillons chaque semaine avec son orthophoniste depuis qu’il est en CE2 mais il a un rythme de progression qui ne correspond pas à vos standards. J’ai appris seule la lecture à mon premier enfant et il a progressé nettement plus vite que mes deux petits qui travaillent avec une orthophoniste, allez comprendre pourquoi. Mon deuxième est hypersensible. En cas d’échec il se braque et il faut le rassurer sur ses capacités et le motiver positivement pour qu’il poursuive et réussisse. Il n’a pas de grandes difficultés si ce n’est la lecture et les moqueries des autres qu’il ne supporte pas. Là encore, je vais devoir prendre rdv avec chacun de ses professeurs de collège et leurs expliquer mes attentes de bienveillance à son égard. S’il subit du dénigrement de la part des professeurs ou des élèves, je ne lâcherais rien, vous pouvez d’ors-et-déjà me mettre dans la case des parents pénibles qui se plaignent de tous ce qu’ils ne tolèrent pas. Un parent investit en somme, à qui vous auriez enlevé un droit qu’elle mettait en application avec plaisir. Vos professeurs devront être irréprochables et avoir à cœur le bien-être de mes enfants en plus de leur instruction, tous comme moi j’ai fait ce choix pour eux il y a 13 ans.

Passons à mon troisième enfant, n’ayant jamais été scolarisé, qui se retrouvera seul dans son école primaire en CM2, sans ses frères et malgré sa grande timidité. Là encore, je devrais prendre rdv avec son maitre ou sa maitresse car mon troisième est très intelligent mais lent. Je suis patiente, cela me va. Mais vos professeurs n’ont pas ce luxe. On va le forcer à se dépêcher, on va le braquer, on va se moquer, on va l’exclure, ce petit nouveau qui réfléchit lentement bien que toujours juste. Et comme on dit « jamais deux sans trois », mon petit est aussi dyslexique en plus d’avoir un trouble de l’attention. Et une fois de plus, je devrais aller au front et apprendre à son maitre/sa maitresse à être bienveillant, tolérant, patient, à vérifier qu’il reste concentré et qu’aucun bruit alentour ne l’aura perturber pendant la lecture des consignes.

Et puis finalement après toutes mes réflexions est venue la colère. A la maison, mes enfants sont épanouis, ils sont solidaires, ils sont tolérants et bienveillants. Ils aiment apprendre, ils « travaillent » avec bonheur et à leur rythme. Nous faisons même plus que ce que le programme préconise en Histoire, en Géographie, en Sciences et en Art, car vos programmes sont trop légers par rapport à la multitude de questions de mes enfants. Ils aiment aller au fond des choses et ne s’en privent pas simplement parce que ce n’est pas écrit sur le programme. Ils sont ce que j’ai de plus précieux au monde et je me refuse à ce que vous détruisiez ce que j’ai mit 13 ans à construire avec eux ! J’ai dû « réparer » mon premier fils car deux années d’école lui ont suffit à se croire bête et à n’avoir aucune confiance en lui. Cela a pris un temps fou et des dizaines d’astuces pour qu’il arrête de se dénigrer lorsqu’il ratait quelque chose. Je ne le referai pas. Vous voulez nous forcer à changer notre mode de vie mais sachez que nous ne lâcherons rien Mr Macron. Notre vie entière est ici, dans notre petite Ardèche, avec notre liberté d’instruction. Pourquoi devrais-je rogner sur la qualité des apprentissages fournis à mes enfants alors que nous ne sommes même pas concernés par vos soupçons ? Pourquoi devrais-je abandonner une liberté que nous avions et qui fonctionne, à seul fin de vous satisfaire ? J’ai bâti mon entreprise à moi pour pouvoir disposer de mon emploi du temps et pratiquer l’instruction en famille avec mes fils et je devrais changer de vie pour vous Mr le Président ? Je ne suis pas d’accord.

Je parle en mon nom, mais sachez que dans notre communauté d’IEFeurs, beaucoup partage mes idées, mes pensées.
#touchepasamonief #eniefmercilesenfantsvontbien

Une journée dans notre emploi du temps – lundi 14 septembre

C’est notre troisième semaine s’instruction. Je crois que les lundi nous réussissent ! Mais je vous raconterais aussi des vendredis, car le vendredi, la motivation manque parfois et ce n’est pas du tout pareil ^^ Ne croyez pas que c’est tout beau, tout rose tous les jours !

7h15 : Mon réveil sonne. Allergies + stress de ces derniers jours = insomnie = je l’éteins et me rendors -_-
8h15 : Crevette et Gambas viennent me réveiller. Pipi. Café. Les enfants déjeunent. Homard se lève.
8h30 : Je file boire mon café dans mon atelier. Je tiens un stand de ma petite boutique samedi, je dois faire du stock.
9h30 : Je signale aux crustacés qu’ils peuvent attaquer leurs corvées matinales pendant que je termine mon travail (aspirateur + égouttoir).
10h : Ils commencent leurs rituels d’instruction, je continue mes bavoirs et lingettes démaquillantes.
10h40 : Je sors de mon atelier, je jette un œil sur leur travail et me sers un deuxième café. On continue les maths pour Gambas qui avait enchaîné après son rituel, on commence pour Crevette et Homard.
12h15 : Instruction du matin terminée. Je sors le saladier de salade de pâtes fait hier et le pot de vinaigrette. On met la table dans la cuisine, il fait trop chaud pour manger sous la véranda aujourd’hui.
12h25 : On passe à table.
12h45 : Les crustacés montent faire une pause / un temps calme dans leurs chambres. Je vérifie mes mails et ma e-boutique.
14h15 : Je fais un peu de rangement sur la table d’instruction car comme toujours, les crustacés ne rangent pas les crayons, équerres et autres.
14h30 : On attaque la leçon de sciences de Gambas et Crevette. « Comment savoir si une colline est plus haute qu’une autre ? » On fabrique notre équerre avec fil à plomb + la bouteille d’eau avec tube pour aller mesurer la hauteur des Alpes qu’on voit par temps clair depuis la terrasse du haut. Manque de bol, on ne les voit pas aujourd’hui. Qu’importe, on mesure les bâtiments, les arbres et les églises des villages alentours. Ils y prennent tellement goût que quand j’annonce que la séance du jour est finie, ils en réclament encore et partent mesurer « des choses » dans le jardin.
14h55 : Sciences pour Homard. « L’atmosphère ». Composition, à quoi elle sert, perturbations,… Nous faisons une carte mentale en guise de leçon.
15h30 : Séance terminé pour Homard qui part jouer aux légos avec ces frères. Préparation du goûter pour moi. Pain d’épice et boules d’énergie choco-noisettes ! Un délice.
16h05 : Rangement de la cuisine pendant que le gâteau cuit encore et que les boules sont au frais.
16h20 : Papa rentre et monte prendre sa douche.
16h30 : Je sers le goûter que nous prenons en famille. Gambas et Crevette racontent et montrent à leur père leur ’bouteille de mesure’ de la leçon de sciences.
17h15 : Je fais le tour des réseaux sociaux.
17h40 : Je viens mettre cet article sur le blog 🙂 Je devrais y revenir pour la suite de la journée !

18h20 : Préparation du repas. J’épluche les carottes, Gambas les râpe. J’assaisonne. Je prépare le bento de chéri pour demain. Je fais également le gruau du petit-déjeuner des crustacés pour demain matin. Je sors tous les restes pour le repas des crustacés ce soir (une béchamel au roquefort, des pâtes, du riz pilaf. Pas assez pour 5, mais assez pour 3). Chéri et moi mangeons en amoureux le lundi quand nous n’oublions pas 😛
19h05 : Les crustacés passent à table.
19h20 : Je fais le repas de chéri et moi. Les crustacés montent jouer dans leur chambre.
19h30 : On passe à table puis film à deux.
21h30 : Le film est terminé. Chéri attaque la vaisselle, moi je dis aux crustacés de se préparer à aller au lit (brossage des dents, pipi, boire, rangement des vêtements, bref rangement de la chambre). Je range un peu le salon.
21h50 : Je couche les enfants.
22h : Je redescend laver le sol (les crustacés ont aspiré ce matin mais je n’ai pas encore trouvé le temps de laver derrière eux donc le soir au moins, personne ne marchera après mon passage)
22h15 : Je monte rejoindre chéri dans la chambre pour un petit entrainement cérébral sur DS avant de lire un chapitre de mon livre du moment. Finalement n’ayant pas sommeil de suite, je poste une photo sur instagram que j’avais oublié de poster dans la journée puis un tour rapide sur facebook. Je fais les flashcards de Homard pour ces futures révisions brevet sur l’atmosphère.
23h40 : Dodo !

Une journée un peu chargée mais tranquille en famille. L’an dernier les lundi étaient mes jours de farniente, le jour où je prenais soin de moi également, cette année c’est un peu différent – principalement à cause de mon travail. Mais ce fut une chouette journée de plus a apprécier nos moments passés ensemble.