L’actualité #JeSuisCharlie

Je ne voulais pas en parler sur le blog, ni même sur mon facebook privé… Je ne savais pas quoi dire a Matteo et en même temps je voulais lui en parler… J’ai longuement réfléchi avant de savoir quoi dire et comment aborder tous cela. L’avenir sera malheureusement marqué par ce début de janvier 2015. Il doit savoir. Mais je voulais aborder les choses sous un angle « positif » et non dramatique, malgré la situation – donc je vous rassure, c’était plus que difficile de trouver comment faire ! Et je crois que ça ne l’a pas complètement été. Mais disons que j’ai pensé axer « le truc » sur un message de paix, de tolérance. Les tueries et autres sont un petit point abordé seulement, le but n’est pas de lui faire faire des cauchemars mais de lui apprendre dans quel monde nous vivons et l’attitude que j’attends de mes enfants.

Pour commencer, j’ai parlé de Charlie Hebdo, des caricatures et de la liberté d’expression notamment grâce aux journaux gratuits du 9 et du 13 janvier de mon petit quotidien trouvée sur leur site.

DSC_4783

Puis je lui ai parlé religion brièvement à l’aide de ce document et j’ai « comparé » avec le terrorisme grâce a cette fiche là.

DSC_4785

Ensuite j’ai abordé les actes islamophobes, toutes les infos sont groupées ici, au travers de cette fiche et de l’actualité.

J’ai essayé de répondre au mieux à ces questions et surtout de le rassurer. Je pense que je lui ferais faire un dessin de ce qu’il a compris pour être sûre…

Et puis forcément, dans un esprit de tolérance et de fraternité, on a fait un petit quelque chose pour nos amis (<– Vous le voyez l’angle positif dans ce sujet négatif ???), qu’ils soient musulmans, chrétiens ou juifs. Ou même athée comme nous. Parce que la religion, la couleur de peau ou les origines nous importent peu. Je voulais que Mattéo soit conscient que nous sommes tous différents et qu’en même temps nous sommes tous les mêmes. Je suis moi-même le fruit d’un « mélange » : Mon grand père était fils d’un Allemand et d’une Française, ma grand-mère est née en Savoie et apparemment il y a un Italien dans l’histoire, mon autre grand-père était fils de deux Espagnol… Comment discriminer quelqu’un avec de telles origines ?

DSC_4847

Dans la tradition bouddhiste, les mandala sont des objets de méditation qui ont un but précis : transformer notre perception ordinaire du monde. C’est aussi un signe de reconnaissance. Le diagramme est rempli de symboles. Plus largement, c’est un message de paix. Alors les enfants en ont fait pour leurs amis. Pour leur dire qu’on les aime et qu’on se fiche qu’ils mangent du porc ou non, qu’ils croient en Dieu, en Allah, en Yahvé ou en rien du tout, qu’ils aillent à l’église, à la mosquée ou à la synagogue. Ça ne change rien pour nous.

Ma grand-mère me disait toujours quelque chose que beaucoup de gens auraient dû entendre de leurs parents ou grands-parents et appliquer « Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse » !

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s